Ouvrir la recherche
Actualité

Aides aux commerces et entreprises : Région, État et Ville de Paris

Mise à jour le 10/11/2020

Soutenir les commerces et les entreprises pour sortir de la crise

Après une première période de confinement particulièrement éprouvante pour tous les acteurs économiques, les commerces fournissant des produits considérés comme « non-essentiels » doivent à nouveau cesser leurs activités. C’est notamment le cas des fleuristes, des libraires, des salons de coiffure, magasins d’habillement ou encore de jouets….
La survie de nos petits commerces est clairement en jeu.
Nous avons résumé ci-dessous les principaux dispositifs mis en œuvre par la Région Ile-de-France, l’État et la Mairie de Paris.
A : La Région Ile-de-France
Le chèque numérique à destination des commerçants et artisans (notices explicatives complètes en pièce jointe ici) d’un montant maximum de 1 500 € vise à accélérer la transition numérique et l’activité en ligne des artisans et commerçants de moins de 10 salariés. Cette aide permet de financer plusieurs types de dépenses : l’abonnement wifi, la création d’un site internet, la publicité digitale et les abonnements à des marketplaces. A été ajouté récemment la formation aux outils numériques pour ceux qui en éprouveraient le besoin. Vous trouverez toutes les informations utiles à l’adresse suivante: https://www.iledefrance.fr/cheque-numerique-pour-un-commerce-connecte
Le fonds résilience « Ile-de-France et Collectivités »
  • Avances remboursables à taux zéro de 3 000 à 100 000€ (outil de quasi fonds-propres) avec un différé de remboursement de 2 ans (remboursable sur 6 ans).
  • Pour les entreprises de 0 à 20 salariés qui eu un refus de prêt total ou partiel (PGE ou prêt rebond).
Il a encore récemment évolué :
  • Les entreprises aux fonds propres négatifs sont désormais éligibles
  • Suppression de la condition de refus de prêt pour les demandes de moins de 30 000€.
  • Élargi jusqu’à 50 salariés pour les entreprises des secteurs en grande difficulté (hôtellerie, restauration, évènementiel…).
Le prêt Rebond (avec la BPI)
  • Prêt à taux zéro de 10 000 à 300 000 € avec un différé de remboursement de 2 ans (remboursable sur 7 ans) et sans garantie personnelle du dirigeant.
  • Pour les entreprises de 0 à 250 salariés qui justifient de 12 mois d’activité minimum et qui ont besoin de renforcer leur trésorerie.
B. L’État
Les mesures de soutien aux commerces et aux entreprises
Une aide financière exceptionnelle est mise en place pour les artisans et les commerçants pour les aider face aux conséquences économiques du coronavirus. L'aide est versée de façon automatique par l'Urssaf, aucune démarche n'est nécessaire pour en bénéficier. Le montant de l'aide correspond à celui des cotisations de retraite complémentaire versées par l'artisan ou le commerçant concerné sur la base de ses revenus de 2018.
Elle peut aller jusqu'à 1 250 €.
Le montant de l'aide est exonéré d'impôt sur le revenu et de cotisations sociales.
L'aide aux artisans et commerçants est versée de façon automatique par l'Urssaf.
Aucune démarche n'est nécessaire pour en bénéficier.
Elle peut être cumulée avec les autres mesures de soutien à l'économie durant la période du coronavirus (fonds de solidarité, prêt garanti par l'État,…).
- Plus d’information sur ces mesures de soutien sur :
https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/les-mesures
- E-commerce : des offres préférentielles pour permettre aux commerçants et artisans de poursuivre une activité : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-e-commerce-offres-preferentielles-commercants
C. Le plan de soutien de la Ville de Paris aux acteurs économiques associatifs et culturels